Kilchoman Coull Point (46%, OB 2014): Les Gens du Voyage!

Kilchoman Coull PointIl fut un temps ou le duty-free était synonyme de bonnes affaires, d'électronique bon marché et de whisky à prix cassé. Ces dernières années le whisky d'aéroport s'est adapté à la demande en proposant des séries limitées, blends de luxe et expressions NAS au nom douteux, permettant d'enfler l'homme d'affaires en transit, chaland crédule et au porte monnaie souvent bien rempli...

C'est avec un certain dépit qu'on a vu ces derniers temps quelques unes de nos distilleries préférées s'adonner à cette basse pratique commerciale. Un ami en transit m'a récemment offert une bouteille de Kilchoman Coull Point, l'expression duty-free de la jeune distillerie d'Islay, achetée à la boutique World of Whisky de l'aéroport d'Heathrow. On en profite donc pour gouter cet assemblage de whisky agé de 4 ans (fini 4 semaines en fut de sherry Olorosso) et 5 ans, et réservé aux gens du voyage!

 

Œil : Doré léger

 

Nez : Un nez classique de Kilchoman, mêlant fumée et notes sucrée. Tourbe et algues avec une légère impression d’iode. Il y a également un peu de miel comme dans certains bonbons contre la toux. Peut être plus fruité qu’à l’habitude ? C’est sans doute du à la finition du whisky le plus jeune du mélange en futs de sherry Olorosso.

 

Bouche : Consistance sirupeuse. Un peu plus amer qu’a l’habitude, gentiane, un certain degré de parenté avec la Suze. Viennent ensuite la tourbe et le sel mais ils savent se faire discret. Fruits avec des notes marquées de raisins blancs et de pêches.

 

Finale : Moyen longue. D’abord un surplus d’amertume qui vire sur un mélange de fruits vert et d’impressions minérales.

 

On en vient à se demander ce que cette expression apporte de neuf, si ce n’est un nouveau produit a mettre sur les étals des boutiques de duty free. Plus amer que le Machir Bay et moins complexe que les éditions vintage, on vous conseille de passer votre chemin. On aime beaucoup Kilchoman mais ils commencent un peu à se mordre la queue. Ce serait peut être une bonne idée de nous proposer des expressions un peu plus âgées sans les gimmicks marketing…

 

Note : BB+ (André-Pierre Gignac)

 

Prix : 70 euros (VRP)

2 comments

  1. william hummel 3 septembre, 2016 at 19:06 Répondre

    Bonjour,
    Ne connaissant pas kilchoman , celui-ci a été trouver a 36 euro en duty free, pour le coup j’ai fait une bonne affaire.
    Concernant cette marque cela me laissera l’occasion de suivre vos remarques a propos du machir bay et du vintage.
    Pour l’instant je le trouve correct sans plus, a voir avec le temps , on retrouve la gentiane, l’iode et le cuir pour ma part avec effectivement une impression d’eau mineral sur la fin, etrange mais pas desagreable non plus.

    • whiskyleaks 6 septembre, 2016 at 04:41 Répondre

      Bonjour William, Le Coul Point n’est peut être pas le meilleur Kilchoman mais a 39 balles c’est une bonne affaire. Le Machir Bay n’est pas mal du tout mais le top de la gamme ce sont les versions millésimées et parfois les single casks. Le mieux reste d’en gouter le plus possible pour se faire une idée!

Leave a reply