Pusser's Painkiller : un cocktail à déguster en maillot de bain.

L'histoire du Pusser's Painkiller est absolument incroyable. le genre d'histoire que l'univers du cocktail affectionne particulièrement. Pourtant il est toujours compliqué de démêler le vrai du faux dans ce genre d'histoire, surtout quand le cocktail en question est intimement lié à une marque, pour le coup on va tout de même vous la raconter.

soggy dollar bar

Le Sloppy dollar bar

La légende veut que le Pusser's painkiller soit né au Soggy dollar bar (littéralement le bar du dollar détrempé). Ce bar a la particularité d'être situé sur une plage des îles Vierges britanniques accessible uniquement par bateau; la plage n'ayant pas de quai, les visiteurs doivent nager jusqu'au bord. Les dollars des visiteurs arrivent donc invariablement détrempés (soggy dollar) . C'est donc dans ce bar, qui n'est ni plus ni moins qu'une gargotte de plage, qu'est né le cocktail emblématique des caraïbes.

pusser's rum

L'histoire veut que ce cocktail ait été créé dans les 70' par Daphne Henderson qui possédait alors le bar et les quelques bungalows attenants. Comme son nom l'indique, ce cocktail est fait à partir du rhum Pusser's. Il se trouve qu'un jour, Charles Tobias (le fondateur de la marque Pusser's) nagea jusqu'au Soggy dollar bar et y dégusta le cocktail maison. Enthousiasmé par ce cocktail et par cette utilisation originale de son rhum il réclama à Daphne la recette mais celle ci refusa de la lui divulguer. Il dut donc recréer lui même la recette, Daphne jugea la recette de Charles Tobias moins réussie que la sienne mais ses client ne furent pas du même avis. La recette de Charles Tobias prit le dessus, pourtant il continua d'attribuer la maternité de ce cocktail à Daphne Henderson.

Difficile de démêler le vrai du story telling markété dans cette histoire, pourtant ce cocktail est une merveille de douceur qui mérite un coup de shaker.

painkiller

On vous livre donc ici la recette Que charles Tobias a piqué à Daphne henderson.

Dans un shaker rempli aux deux-tiers de glaçons versez :

  • 6 cl de Pusser's rum
  • 12 cl de jus d'ananas (le moins sucré possible, on vous recommande le Alain Milliat)
  • 3 cl de jus d'orange (fraichement pressé c'est toujours mieux)
  • 3 cl de crème de noix de coco ( à acheter en supermarché asiatique)

Shakez comme si l'apocalypse était proche et versez dans un verre verre collins rempli de glaçons. Garnissez avec de la noix de muscade rapée et une tranche d'orange.

Cheers!

2 comments

  1. Thieum 15 décembre, 2014 at 12:29 Répondre

    Un de mes favoris !
    J’ajoute juste 1,5cl de sirop de sucre de cannes en plus car les américains utilisent la plupart du temps du Coco Lopez qui est plus sucré que de la crème de coco.

    Santé !

    • whiskyleaks 15 décembre, 2014 at 19:18 Répondre

      Je suis bien d accord. Avec la crème coco real il est inutile d ajouter du sucre mais avec une crème de coco classique j ajoute un petit cl de sirop de sucre.

Leave a reply