Cognac Remi Landier Fins Bois Special Pale

Au-delà de la célèbre antienne de Pierre Desproges, cognac et whisky sont souvent opposés dans l'imaginaire collectif Français. Les statistiques ne manquent pas pour corroborer ce rapport contradictoire au fleuron de nos alcools, les rappeurs américains rivalisent d'ingéniosité dialectique pour célébrer ce product of France et nous sommes les premiers buveurs de whisky du monde. Fernand Braudel n'y verrait pas autre chose que les contradictions culturelles de la mondialisation de notre société matérielle. Mais peut-être tout cela va-t-il changer avec ce Remi Landier Special Pale, qui semble une alternative parfaite. Apte à régler cette querelle ?

Remi Landier Special Pale

Remi Landier Special Pale

Remi Landier Special Pale est un jeune cognac (3 ans de vieillissement en fût de chêne), non filtré et embouteillé à 45 %. Il ne subit aucun ajout de sucre ni de colorant et garde ainsi une fougue et une couleur naturelles qui rappellent les jeunes whiskies de nos distilleries favorites. Mais voyons ce qu'il a dans le ventre.

Oeil : or pâle.

Nez : Très vif et fruité. Raisin, fruits mûrs (poire). Agrumes (citron). Quelques notes plus douces avec des arômes de vanille. C'est engageant.

Bouche : Rapide et fruité. Grande fraîcheur. Agrumes, citron et zeste d'orange. Des notes de réglisse, légère astringence très agréable. C'est bon !

Finale : Elle révèle les arômes plus doux et traditionnels du cognac, prune, crème à la vanille et plus surprenant, du gingembre.

Note : A (NAS)

Prix : Classes moyennes (43 €)

En conclusion, il s'agit-là d'une excellente alternative au whisky. Un produit original et finalement mieux maîtrisé que certains whiskies Français. A noter que c'est aussi très bon en cocktail. Le Horse's Neck, testé récemment au Lockwood (Fever Tree Ginger Ale / Remi Landier Special Pale / Scrappy's Bitters Orange) est une excellente proposition pour se désaltérer au soleil de l'été qui s'annonce.

Leave a reply