Le martinez, mille variations pour un cocktail.

Le martinez est un cocktail de la fin du 19è siècle ayant pour base le gin le vermouth rouge, la liqueur de marasquin et le bitter orange.  Il semblerait qu’il ait été inventé dans la cité minière de Martinez en Californie, il tire donc son nom de la localité dans laquelle il a été créé. Il est également considéré comme l’ancêtre du dry martini. Nous sommes donc face à un grand classique.

Pourtant, sa recette a été remaniée des milliers de fois et il existe presque autant de versions que de barmans.

J’ai choisi de vous présenter les deux versions que je consomme régulièrement.

image

La première version est celle que l’on trouve sur l’étiquette des  bouteilles de old tom gin Hayman’s. Cette recette m’a été présentée par mon caviste préféré (http://www.sipeasy.fr/) et je l’ai tout de suite aimé.

Dans un verre à mélange rempli de glaçons versez :

  • -3 cl de gin old tom (hayman’s)
  • -3 cl de vemouth (le dolin a ma préférence)
  • -1 dash de bitter orange

-1 creux de cuillère de bar  de liqueur de marasquin (luxardo)

Remuez 30 secondes jusqu’à ce que le mélange soit bien rafraichi. Filtrez dans un verre à martini, exprimez un zeste de citron et laissez le zeste dans le verre.

J’ai découvert la deuxième version dans un bar à cocktail parisien (http://www.facebook.com/glassparis?ref=ts&fref=ts), le bartender m’en a gentiment donné les ingrédients. Cette version révoltera certainement les puristes car elle contient du sirop de gomme mais elle est d’un tel équilibre qu’il serait dommage de passer à côté.

Image

Dans un verre à mélange rempli de glaçons versez :

  • -4cl de gin (citadelle)
  • -3cl de vermouth rouge ( dolin)
  • -0,5 cl de syrop de gomme (monin)
  • -1 creux de cuillère de bar de liqueur de marasquin (luxardo)
  • -1/2 dash de boker’s bitters
  • -1/2 dash d’orange bitter

Remuez 30 secondes jusqu’à ce que le mélange soit bien rafraichi. Filtrez dans un verre à martini, exprimez un zeste d’orange et laissez le zeste dans le verre.

J.V.

Leave a reply