Negroni week, une semaine ne suffit pas !

C'est pas un peu relou toutes ces journées (inter)nationales dédiées à des causes souvent importantes mais parfois absurdes ? Après la discutable journée de la chips et la journée de l'herpès (bloquez votre 26 novembre) on attend avec impatience la création de la journée de la panne érectile. Et pourtant cette année on se réjouit de vous annoncer la Negroni Week. Alors certes, on pratique de notre coté le Negroni toute l'année mais cette semaine a au moins le mérite de mettre à l'honneur notre cocktail préféré.

C'est Campari et l'excellent magazine Imbibe qui nous ont inventé la "Negroni Week". Une journée ne suffisait pas, ils se sont dit qu'il allaient nous coller une semaine entière ! Le principe est plutôt simple, du 1er au 7 juin, tous les bars qui participent à l'opération s'engagent à reverser une partie du prix de votre cocktail préféré à l'organisme de leur choix. On ne vous cache pas qu'en France vous avez peu de chance de participer aux festivités dans la mesure où on ne compte que 3 bars participant à l'opération (L'alchimiste à Bordeaux, le bar du Hilton de Strasbourg et le Willie Carter Sharpe à Montpellier).

Si vous avez la chance de passer dans un des établissements mentionnés plus haut vous pourrez vous envoyer un Negroni classique ou revisité. Si par contre vous vivez dans une des  quatre plus grosses villes de France vous pouvez vous brosser. Il reste heureusement la solution du cocktail fait maison. Quoi de plus simple, en effet que de faire son Negroni à la maison ? On vous propose donc trois versions de ce merveilleux mélange d'amertume et de fraicheur.

negroni-print-drywell-

1- Le classique

Dans un verre rocks garni de glaçons versez:

  • 3 cl de sweet vermouth (le Dolin rouge est une valeure sûre)
  • 3 cl de Campari
  • 3 cl de gin ( n'importe quel London dry de qualité fera l'affaire)

Mélangez à la cuillère puis remplir le verre de glaçons, ajoutez un gros zeste d'orange que vous aurez pris le soin d'exprimer.

Classique parmi les classiques, cette recette à fait ses preuves. Pourtant elle n'est pas ma préférée, je trouve l'ensemble trop liquoreux et trop sucré (la faute au Campari)

2- Le Negroni Tredici

On vous en avait déjà parlé dans un article dédié, je ne vous mets donc pas la recette ici. En découvrant cette version je pensais avoir découvert la quintessence du Negroni, moins liquoreux, très riche et toujours aussi frais.

negroni tredici

3- Le dry Negroni

Après des dizaines de tests, en variant les proportions en changeant de marque de vermouth et de gin, j'ai fini par me résoudre à ajouter un ingrédient à la version classique. L'idée était d'avoir un cocktail plus sec et moins sucré sans perdre l'essence du classique. Le résultat est génial, c'est mon Negroni préféré mais vous avez le droit de ne pas être d'accord.

Dans un verre rocks garni de glaçons, versez:

  • 3 cl de swet vermouth (toujours du Dolin)
  • 3 cl de gin (toujours un London dry)
  • 2 cl de Campari
  • 1 cl de dry vermouth (Dolin dry)

Mélangez à la cuillère, remplissez de glaçons et ajoutez encore une fois le fameux zeste d'orange.

Cheers! Et n'oubliez pas qu'une semaine ne suffit pas. Le Negroni se descend aisément toute au long de l'année !

Leave a reply