Lagavulin 1995 Feis Ile 2014 (54,7%, OB 2014): Bocage Juniors!

Lagavulin feis ile 2014

 

Comme chaque année à l’occasion de Feis Ile, la fête musique et malt d’Islay, Lagavulin met sur le marché une édition limitée. Jusqu’en 2011 il s’agissait de single-casks plutôt jeunes, mais la distillerie semble avoir changé son fusil d’épaule et propose maintenant des embouteillages small-batch vieillis intégralement en fut de sherry. Nous avions beaucoup aimé la version 2013 du meme millésime 1995.

Les futs qui servent à l’assemblage sont sélectionnés par Iain McArthur le maitre distillateur maison et proposés à la distillerie à un prix défiant toute concurrence (99 livres). L’expression 2014 représente, comme chaque année un petit évènement dans le monde des amateurs de whisky tourbé. Serge Valentin de whiskyfun a été dithyrambique au sujet de ce Lagavulin limité à 3500 bouteilles et pour tout dire un peu spécial, c’est de bon augure.

 

Œil : Cuivre clair

 

Nez : Un nez de sherried Islay d’école comme on n’en fait plus. La tourbe est comme embaumée dans les émanations de bois. Notes maritimes qui impriment la marque de Lagavulin : iode, sel, huitres et algues. On croirait presque renifler l’air de la baie de Port Ellen... Superbes fruits macérés et tropicaux, mangues et prunes qui avec la tourbe prennent une tournure minérale. Compost, fumier et olives noires qui donnent l’impression de se trouver dans le bocage (juniors?) normand. On trouve enfin un peu de café. Autant dire qu’il y a de quoi faire…

 

Bouche : Attaque très franche, les notes maritimes et de fumée prédominent : iode, fumée de bois, pétrole, huile de moteur, sel de mer et algues. Corpulence assez phénoménale, on est comme dépassé par la puissance du whisky. Le fut fait ensuite un boulot magnifique : olives grecques, cannelle et cuir, on irait même jusqu'à y voir un curry vert. Invitation au voyage. Quelque chose de définitivement asiatique, sauce soja, le mélange des senteurs tanniques et maritimes renforce cette impression.

 

Finale : Longue et tres minérale sur des notes de cola et de réglisse. On en redemande.

 

Un whisky énorme comme on souhaiterait en boire plus souvent. Equilibre remarquable entre le fut de xérès et la tourbe, puissance phénoménale en bouche. Un plaisir rare.

 

Note : AA+

 

Prix : A l’origine 120 euros, ce Lagavulin 1995 Feis Ile se vend autour de 250-300 aujourd’hui. Au vu des prix du marché cela vaut encore sans doute le coup. Je dois avouer ne plus vraiment acheter d'expressions de base pour me concenter sur ces embouteillages exceptionnels. A bon entendeur…

Leave a reply