Laphroaig 25 ans (45.1%, OB 2014): Petit Filet!

laphroaig-25

 

Cela fait un bail qu'on n'a pas gouté de Laphroaig. A vrai dire on n'en a gouté qu'un, l'expression Cask Strength Batch 004, c'était mon premier article sur le site, et je me plais a penser que le style s'est un peu amélioré depuis... Quoi qu'il en soit, pour célébrer Feis Ile a notre façon nous goutons un Laphroaig 25 ans embouteillé en 2014 a un degré naturel assez faible de 45.1%: du cask strength pour les mecs a la cool...

Si l'on en croit le site officiel de la marque, c'est un assemblage de whisky élevé en futs de Sherry Olorosso (en chêne Européen) et futs de bourbon. Etiquette noire classieuse et coffret en bois complètent le tout: le Laphroaig du nouveau riche!

 

Œil : Doré

 

Nez : Beau nez floral et tout en retenue. Notes de cire d’abeilles de miel qui, mélangées a la tourbe légère et aux impressions maritimes, iode et une minéralité flottante, donnent quelque chose de fruité. Le Sherry assure la présence du fruit dans le matos alors que la vanille trahit une présence affirmée du bourbon. Il y a aussi des senteurs anisées, de la guimauve, un fond de fruits tropicaux et quelque chose de finement acidulé. Apres une vingtaine de minutes dans le verre développe des aromes de violettes.

 

Bouche : La tourbe est d’emblée plus présente, mais elle est enveloppée par une couche boisée plutôt plaisante. Minéral et iodé. Derrière c’est la fête du printemps avec un bouquet de fruits : raisins blancs, pommes, pêches, prunes, on retrouve encore les agrumes et le coté acidulé du nez plus un arrière gout de vin façon Riesling. Equilibre subtil entre salé et sucré qui montent tour a tour le bout de leur nez mais au final ni l’un ni l’autre ne prend jamais vraiment le dessus. Un soupçon de notes viandées genre jambon de Bayonne. Le parti n’a pas semble t’il pas donné de consigne de vote.

 

Finale : Retour de la fumée qui se cache, tapie au fond de gorge avec des cendres froides a la façon d’un feu de cheminée. Raisins blancs et impressions minérales ferment le bal.

 

Un profil assez éloigné des expressions plus jeunes, la tourbe est en retrait par rapport aux 10 ans, Quarter Casks et autres trucs du genre. La complexité s'affirme au niveau des notes florales et fruitées. Superbement équilibré. Un reverse layup plutôt qu'on tomahawk dunk... On prend!

 

Note: AA- (James Harden)

 

Prix: 500 balles (Aristocratie Financiere)

 

Leave a reply