Nikka Coffey Grain (45%, OB 2015): Coffey is the World You Live In!

Nikka Coffey Grain

Après le Nikka Coffey Malt on goute le Nikka Coffey Grain, le second de ces whiskies ayant pour objet de mettre en avant les alambics à colonne (Coffey Stills) de la distillerie Miyagikyo. Celui-ci, comme son nom l'indique, est élaboré à partir de grains (du maïs et d'autres céréales) suivant des méthodes qui se rapprochent plus de celles du bourbon que du single malt.

Si la majorité du whisky de grain produit par Nikka finit dans les blends de la marque (Nikka Black et autres délices du genre), une petite partie est mise de coté pour l'assemblage de ce Coffey Grain, sans mention d'age mais au packaging sobre et attractif qui "fait japonais." On se met à l'eau! 

 

Œil : Doré

 

Nez: Whisky de grain. Il suffit de le sentir une seconde pour savoir qu'on préfère le Nikka Coffey Malt... Les notes de fleurs et de fruits qui faisaient la force du faux jumeau ont été remplacées par la vanille et le caramel industriel, qui sont l'apanage des whiskies sans idées. Assez alcooleux. Un petit coté  herbes médicinales qui, si l'on s'amusait à soustraire la vanille auraient un aspect gin de supermarché. Un nez sans vie qui souligne la supériorité de l'orge maltée sur le grain. S'affine un tout petit peu après 15mn dans le verre qui ajoutent un coté terreux pas dégueu.

 

Bouche: Plutôt Didier Deschamps que Béatrice Dalle. Ce n'est pas affreux mais cela manque clairement de complexité. Le jeune grain dans toute sa splendeur: sucre roux comme un jeune rhum ambré, caramel brulé suivi d'une brève amertume, quelque chose de floral mais sans grande définition, un peu d'éponge pour garder la tete hors de l'eau. Hop, on sort de la piscine, peignoir, douches, rideau!

 

Finale: Plutôt courte et amère, avec encore du caramel brulé. 

 

Pour amateurs de whisky de grain. Pas grand chose d'autre à en dire, si ce n'est que, par un de ces détours dont l'esprit humain a le secret, ce whisky japonais m'évoque une chanson de Roy Ayers, écrite pour le film Blaxploitation "Coffey" en 1973. Il y a, dans ce chef d'oeuvre du funk, une phrase qui s'applique assez bien à ce whisky de grain: "Coffey is the World You Live In", un monde fait de whiskies somme toute médiocres mais qui finissent par être désirables tant la qualité générale de la marchandise tant à s'affaiblir... 

 

Note: B- (Pam Grier)

 

Prix: environ 50 euros (Adjudant Chef). On peut le trouver chez uisuki.com mais, au risque de se répéter, on vous conseille vraiment de prendre le Coffey Malt à la place.

 

Leave a reply