Taketsuru 21 ans (43% OB, 2013) : Le whisky japonais façon nouveau riche !

7353-whisky-nikka-taketsuru-pure-malt-21ans

Le blend haut de gamme de Nikka est un assemblage de futs âgés d’au moins 21 ans et provenant des deux distilleries de la marque : Yoichi à Hokkaido et Miyagikyo, située au nord de Tokyo.

Ce pure malt (une façon plus poétique et alambiquée de désigner un blend) est précédé d’un réputation flatteuse puisqu’il a gagné à de nombreuses reprises le prix du «best blended malt » aux world whisky awards et boxe dans la catégorie des Chivas 21 and et Johnny Walker Blue Label. Comme ses rivaux, il s’adresse plutôt à la catégorie des néophytes fortunés qu’à la frange dure des amateurs de whisky qui ont tendance à préférer les single-malts. Voyons ce que cela donne.

Couleur : Ambré Léger

Nez : Sucré, chocolat, crème brûlée et vanille. Fruité, dattes, raisins, prunes. L’influence du bois est assez forte, un nez qui rappelle un peu le bourbon Maker’s Mark. Ambiance feutrée.

Bouche : Plutôt léger et sucré, assez onctueux, mais c’est bien moins expressif que le nez. On retrouve un peu les notes chocolatées, agrémentées d’épices, gingembre jeune, puis vient une certaine amertume, sans doute l’influence trop prononcée du bois.

Finale : Moyen long. L’amertume laisse la place à de légères notes fruitées : pêches et abricots, suivis par un petit gout de vin blanc.

Un blend assez agréable mais sans véritable saveur ni surprise, plutôt pour les gens friqués et en manque d'idées qui veulent servir à leurs amis un whisky japonais au nom ronflant. Je m’y attendais un peu mais cela reste une déception. A moins de vouloir un blend a tout prix (ce qui semble inexplicable), il y existe une myriade d’alternatives meilleur marché comme les merveilleux Glenfarclas 21 ans, Springbank 18 ans, une flopée de Glendronach, de Bruichladdich, et de BenRiach, j’en passe et des meilleurs… Si l’on veut rester dans du japonais, il vaut mieux essayer un Yoichi 15 ans ou le superbe Yamazaki 18 ans, de vrais single-malts de caractère. En somme cela ressemble beaucoup à un whisky de nouveaux riches ! Ils auraient quand même pu éviter de l’appeler Taketsuru…

Note : BBB- (Florian Thauvin)

Prix : Nouveaux Riches (150 euros)

B.M

2 comments

  1. fabrice 23 décembre, 2013 at 12:36 Répondre

    Bonjour
    Juste pour info le terme « pure malt » est un melange de plusieurs malt et pas un blend qui est un melange de malt et de grain … donc le taketsuru 21 ne court pas dans la meme categorie d un chivas ou walker….
    Cordialement

    • whiskyleaks 23 décembre, 2013 at 13:46 Répondre

      Il y a en effet une différence entre un blend et un pure malt notamment en ce qui concerne l’utilisation de whisky de grain. Pourtant cette appellation de « pure malt » est douteuse dans la mesure ou elle induira certainement le novice en erreur. Ce taketsuru résulte bien d’un mélange de whiskies provenant de 2 distilleries différentes, on peut donc légitimement le considérer comme un blend même si il ne contient pas de whisky de grain. Ce qui nous embête c’est le concept fumeux de pure malt, les connaisseurs comme vous savent faire la différence mais le consommateur lambda se fera certainement avoir en pensant avoir acheté un single malt.
      Cordialement

Leave a reply