Redbreast 12 ans Cask Strength (57,7%, OB c.2012, Single Pot Still) : Label Rousse !

Redbreast

Lorsqu’il s’agit de whisk(e)y, l’Irlande est souvent considérée comme un parent pauvre, éclipsée qu’elle est par l’omniprésence du malt écossais. En dehors des sempiternels Jameson, et dans une moindre mesure Bushmills, la terre de Saint Patrick et Bobby Sands produit d’excellents whiskies en particulier dans les distilleries Cooley et Midleton.

Le whisky Irlandais se distingue de son cousin écossais par l’utilisation d’une partie d’orge non-maltée et une méthode de triple distillation qui n’est pratiquée en Ecosse que par Auchentoschan et Longrow (Springbank). Le résultat de ce double procédé est connu sous le nom de Single Pot Still Whisky ce qui ne veut pas dire grand-chose mais tient lieu d’appellation pour le whiskey irlandais.

Nous testons aujourd’hui un Redbreast 12 ans au degré naturel (la version standard est diluée a 40%), produit par la distillerie Midleton a Cork (qui produit aussi Jameson).

Couleur : Doré

Nez : Parfumé, mais sans donner dans l’excès de caramel insupportable de Jameson. Fruité aussi, melon vert, litchi. Légèrement épicé, un peu de poivre blanc. Un soupçon de cuir qui rappelle vaguement les whiskies vieillis en fut de sherry.

Gout : Une attaque assez sèche, beaucoup plus épicé qu’au nez, piments de Cayenne et poivre noir, poires flambées, citrons verts. On ne sent pas vraiment les 57,7%. Il y a quand même un peu de ce gout rond et sucré typique des whiskies irlandais, une petite touche de caramel brulé.

Finale : Longue et assez douce, ce Redbreast s’ouvre sur des notes de sucre de canne et de thé a la bergamote légères et aqueuses, comme une ballade au bord des lacs du Connemara.

Ce Redbreast est excellent et rompt avec l’image d’eau de biture colportée par ses cousins au plus faible pédigrée. On en redemande et on découvrira bientôt un autre whiskey irlandais, tourbé celui-la…

Note : A- (Damien Duff)

Prix : Bourgeoisie de Province (70 euros)

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.