Bluebird : les bars à Paris #10

Bluebird c'est le nouveau bar à cocktails qui tabasse dans le 11è à Paris. Au programme une déco super léchée inspirée par la Californie des années 50 et des cocktails qui claquent et mettent des coups de savates à des prix tous doux.

Liquid Corp a encore frappé, après le Moonshiner, le Dirty Dick et autres joyeusetés la fine équipe remet le couvert pour son nouveau bar qui lorgne sur le gin. Aux manettes on retrouve une team cosmopolite, deux italiens (Pasa et Danilo) et un espagnol (Pedro) qui ont tous joué un rôle central au Moonshiner. Le cocktail c'est leur affaire, alors quand ils se sont décidés à ouvrir leur bar c'est tout naturellement qu'ils se sont associés à leur boss qui sait y faire en déco. Le résultat est à la hauteur de leur talent.

bluebird

Une ambiance chaleureuse et feutrée

Le Bluebird c'est avant tout une ambiance chaleureuse et intimiste. La lumière tamisée, le bois omniprésent et la moquette au graphisme so 50' donnent au lieu un coté chic et relax. C'est un peu le lieu parfait pour chiller en début de soirée et déconnecter avec un bon verre. Si le nom du bar s'inspire d'un poème de Bukowski, on pense pourtant à ce vénérable Georges Best, légende du football britannique, qui lors de sa saison à Los Angeles déclara : " J'avais une maison au bord de la mer. Mais pour aller à la plage, il fallait passer devant un bar. Je n'ai jamais vu la mer...". Le Bluebird c'est le bar de George Best, on y vient pour chiller et on n'en repart jamais. Les camés de la nicotine seront hypnotisés par l'aquarium qui cache un fumoir, espèce de bunker où le son s'étouffe, le temps s'y dilate. Peu de tables ici, on y boit au comptoir et on observe le ballet des barmen qui s'activent derrière leur comptoir.

 

bluebird-cocktail

Des cocktails qui tabassent

La carte est plutôt orientée gin avec 6 classiques revisités mais elle ne fait pas dans la monomanie. 6 autres recettes historiques sont twistées avec d'autres spiritueux et le résultat cartonne. On n'hésitera pas à commander un Verde-Witch à base de mezcal et Dolin blanc infusé au thé, ce truc est une tuerie qui se sirote tout seul. Pour coller à l'air du temps, l'équipe du Bluebird à crée une sélection de cocktails à faible teneur en alcool et à prix doux, le Nutty Cobbler en est le meilleur représentant avec ses notes de noix , le sherry rehaussé de sirop de noix fait un malheur. Sur les étagères, une belle sélection d'une trentaine de gins permet aux puristes de s'envoyer des Gin To' en essayant les multiples combinaisons que rendent possibles les 5 tonics en stock. Niveau cocktail, c'est du très très bon. Allez donc faire la bise à George Best, s'il n'est pas là vous pourrez toujours méditer l'une de ses plus belle sorties médiatiques:  "j'arrête de boire, mais seulement quand je dors."

Bluebird

12 rue St Bernard 75011 Paris

Ouvert 7j/7 de 18h à 2h

 

Leave a reply