Foursquare 2004 11 ans (59%, OB 2016): La Bonne Affaire!

foursquare-2004Les embouteillages de Caroni se faisant rare, le dernier coup de folie dans le monde du rhum a eu lieu lors de la récente sortie d'un Foursquare embouteillé par Velier et paré des atours, bouteille noire et label de couleur (rouge), qui ont fait la renommée du négociant génois. 

 

Il serait pourtant dommage de s'en tenir aux (excellentes) expressions Foursquare mises en bouteille par Luca Gargano car la distillerie construite dans les années 90 par Richard Seale met aussi sur le marché de très bon Rhums dans sa série Exceptional Casks.

 

Descendant d'une illustre famille de marchants de Rhum de la Barbade, Richard Seale prône, comme son compère Gargano, une conception du Rhum qui s'oppose à tout ajout de sucre ou de colorant. Il adhère en outre à la classification de Single Rhum inspirée de celle en vigueur dans le whisky, et élabore, à l'aide de ses alambics à colonne et à repasse de sa distillerie, un Single Blended Rum, un concept qui n'est pas sans rappeler les méthodes d'assemblage de certaines distilleries japonaises.

 

Par rapport au tapage suscité par les Rhums de chez Velier, les trois sorties de la série Exceptional Casks de Foursquare sont passées relativement inaperçues. Alors que les deux premières moutures avaient été affinées en futs de Porto et de Zinfandel et réduites, la troisième à été embouteillée au degré naturel après avoir passé onze ans en fut de bourbon. C'est cette dernière que l'on goute aujourd'hui.

 

Oeil: Cuivre léger.

 

Nez: A la fois fin et huileux, porté sur les tropiques avec de l'huile de noix de coco et des fèves de cacao. Il y a aussi du fruit mur indistinct et des notes de menthe verte qui ajoutent une certaine fraicheur à l'ensemble. Pointes de bubble gum, de cake aux fruits et de tabac blond de type Amsterdamer, pain d'épices, bois, et un poil de cola sur la fin. Grosse came bien précise et sans fioritures. T'as vu!

 

Bouche: Costaud à l'impact mais sans être trop alcooleux. On sent qu'il en a sous le pied mais il ne roule par pour autant des mécaniques avec ses 59%. On évite d'emblée les écueils du rhum sucré au profit de notes amères de menthol aperçues au nez. Rappelle les bonbons Ricqles que dealait ma grand-mere. L'influence du bois se fait plus évidente sur la fin, l'amertume perdure mais s'accompagne d'écorces d'agrumes et de fruits macérés. 

 

Finale: Plutot longue et amère. Donne un peu l'impression d'avoir bu un bon Old Fashioned. 

 

De la grosse came que ce Foursquare qui prouve en passant qu'il n'y a pas besoin de se ruiner pour boire du super rhum. A 50 balles c'est sans aucun doute la (très) bonne affaire du moment. A bon entendeur...

 

Note: A+ 

 

Prix: Un peu moins de 54 euros ici (Bourgeoisie péri-urbaine) 

2 comments

Leave a reply