Poivre et Sel: Talisker 25 ans (OB, 2005)

Image

Talisker 25 Year Cask Strength (OB, 2005 - 57.2%)

On achète rarement une bouteille de bon whisky en se rendant à la bibliothèque, mais cet après-midi l’affaire était trop belle. Je revins donc a la maison a l’heure du gouter, une bouteille de Talisker 25 ans dans le cartable. Maman, qui m’attendait au coin du Starbucks, n’en fit pas grand cas…

Talisker est à ce jour la seule distillerie en opération sur la bien nommée Ile de Skye, située au nord Ouest de l’Ecosse. Elle est bien connue des amateurs de whisky car elle fait partie de la collection Classic Malts  de Diageo (Talisker, Lagavulin, Cragganmore, Oban, Dalwhinie, Glenkirchie) dont le packaging et la distribution ont été particulièrement travaillés de façon à les rendre aisément reconnaissables. Le Talisker a un profil unique, a mi-chemin entre la tourbe caractéristique d’Islay et le malt prononcé des Speysiders (Macallan, Glenlivet, etc.) et autres Highlanders (Oban, Gengoyne, etc.). Son plus proche cousin est sans doute le merveilleux et sous-estimé Highland-Park, un autre whisky des Iles (Orkney) à la tourbe légère mais au profil marin tout aussi prononcé que j’espère pouvoir bientôt gouter dans son expression 21 ans.

Ce Talisker 25 ans embouteillé au degré naturel (57.2%) en 2005 est le troisième nectar de la distillerie issu de la série limitée annuelle Classic Malts, au même titre que les prestigieux Port-Ellen et Brora. Depuis 2011, ce 25 ans fait partie de la gamme Talisker mais est embouteillé à un degré plus faible (45.8%) ce qui lui fait perdre un peu de son caractère.

Voyons ce que ce vieux bébé a dans le ventre : Le nez est assez complexe, la tourbe est légère, algues séchées qui laissent la place a des aromes fruités, jus de pomme et réglisse sur la fin, des notes poivrées et de l’iode tout le long, on a bien affaire a un Talisker, mais celui ci est très raffiné. Le gout est très salé au premier abord, herbe sèche, poivre et un soupçon de fumée, puis des figues qui amorcent la transition vers des notes sucrées, raisins blancs et zestes de citron. Longueur en bouche remarquable qui finit sur les notes maritimes et iodées que l'on est en droit d'attendre, encore un peu de réglisse. C’est un excellent whisky, nettement supérieur a la version classique 10 ans d’âge (ce qui n’est pas vraiment surprenant). A ce prix la il est difficile de résister (environ 100 euros pour une bouteille rescapée de l'ouragan Sandy, sans coffret). Beaucoup de spécialistes semblent penser que l’expression 18 ans est du même accabit, ce qui nous donne tres envie de la gouter aussi… (A-/90)

B.M

2 comments

  1. Ricko 14 janvier, 2014 at 08:52 Répondre

    Bonjour Bertrand, grand amateur de whiskies j’ai découvert cette excellent blog qu’est Whiskyleaks il y a peu.
    Fan de Talisker, je suis étonné que vous ayez trouvé cette bouteille autour de 100 euros !
    Je la trouve plutôt autour des 300 Euros. Où l’avez vous trouvé à un prix si compétitif ?
    Bonne journée et bonne continuation à toute l’équipe…

    • bertrand 14 janvier, 2014 at 14:43 Répondre

      Bonjour, merci pour le commentaire. Nous sommes heureux que le blog vous plaise!

      Il est vrai que le Talisker 25 ans se trouve plutot autour de 300 euros. J’ai achete la bouteille a New York a Warehouse Wines sur Broadway. La boutique liquidait du stock dont les emballages avaient ete endommages par l’innondation de leurs caves lors de la tempete Sandy, d’ou le prix de 125 dollars (environ 100 euros)! Malheureusement j’ai presque termine la bouteille et celles qui restent sont a 175 dollars, ce qui reste quand meme un prix tout a fait correct…

      Bonne journee a vous.

Leave a reply