Coupe du Monde Whiskyleaks 2016: Les Restes

La dernière poule de la Coupe du Monde Whiskyleaks met aux prises des whiskies tourbés piochés dans ce que l'on pourrait nommer Les Restes de l'Ecosse. L'idée est de voir si ces francs tireurs de la fumée représentent une alternative crédible aux indéboulonnables d'Islay que sont Lagavulin, Laphroaig et autres Ardbeg. La variété des origines a aussi joué dans la sélection puisqu'on y trouve un représentant de l'ancienne capitale mondiale du whisky, Campbeltown (Springbank 10), deux whiskies insulaires venus de l'Ile de Mull (Ledaig 10) et de Skye (Talisker Skye), et un Highlander venu pour faire le nombre (Ardmore Traditional Cask) à l'image de l'Ukraine lors du dernier Euro. 

 

Presentation des Candidats

Si le pédigrée exceptionnel du Springbank 10 en fait l'indiscutable favori de la poule, il ne faudra pas non plus négliger le Ledaig 10, dont la tourbe épaisse pourrait faire mal sur coup de pied arrêté. La distillerie de Mull a connu ces dernières années une petite renaissance et fait figure de quasi-outsider du groupe. Diageo (le coach de Talisker) ayant décidé de se passer de son meneur de jeu, l'éternel Talisker 10, au profit d'un milieu de terrain besogneux, le Talisker Skye, les bookmakers ne donnent pas cher de la peau du finaliste de l'an dernier. L'Ardmore Traditional Cask, le parent pauvre du groupecherchera avant tout à garder sa cage inviolée...

 

tumblr_lvrjl4qMqn1qfxktpo1_1280

Talisker Skye: Plutot Deschamps que Ryan Giggs...

Ledaig 10

Envoie du gros kick and rush des l'engagement: tourbe citronnée et minérale, comme une citronnelle anti-midges. Jambon de Bayonne et quelque chose d'un peu terreux, c'est le terroir insulaire qui s'exprime. Manque de finesse mais assez bien défini. Ne brule pas le nez, c'est deja ça... Fleur d’oranger: pas un nez de la dernière pluie. Marrons glacés, glace à la vanille et noix de macadamia. Il y a du monde au stade.

En bouche c'est pas mauvais. Acidulé avec des écorces d’orange. De la méga tourbe évidemment, sérieux le gonze. Il y a du kick, transversale courte et conservation du ballon. Tu le sens buter contre la gorge. Râpeux, cendrier, feu éteint, chocolat. Ultra classique. Fait le job comme un Kangoo diesel. Épices. La tourbe masque un peu la malfaçon.

 

Ardmore Traditional Cask

Dès les premières touches de balle, on sent que cela va être dur... Alcool, bananes haribo, laque de mémé élite, papier industriel. Colle et caoutchouc. Te fait le même effet que te taper une meuf et de t’appercevoir que c’est un mec... L'aisance technique est restée au vestiaire. Odeur de bouée de bateau. Pas beau. Un juge nous assure que cet Ardmore vient de lui déboucher la narine droite. Moins pourri avec un peu de temps en verre.

Plutôt promotion honneur que ligue des champions en bouche. Super corrosif, le retour du savon en paillettes, super alcooleux et sucré. Reste beaucoup trop longtemps dans la bouche. Cyril et Méthode. L’Eric Zemmour du whisky. Colle au cul comme une merde molle, un coté moisi: "le master blender il a un piano aqueux?" demande l'arbitre de touche. Finale en renvoi. Carton rouge direct: tu sors! Un candidat sérieux au fut de plomb!

 

Talisker Skye

Beaucoup plus délicat mais assez jambonné. De grosses cuisses de milieu défensif... (#didierdeschamps) Un peu marin et floral, miel de lavande, agrumes: le tout est assez frais et léger. Le coté marin s'affirme peu a peu: Maitre iodé, salé et maritime. Le loch serpentant au milieu de la prairie.

Caramel au beurre salé. Aigre doux avec du mauvais soda, rappelle un peu le jus des cornichons. Vraiment trop salé: t’as l’impression de bouffer des pipas (#anoeta). Comme papa dans maman. Fait saliver. Amertume avec du chocolat très noir et de la feve de cacao. Un peu bancal au final mais un des juges semble penser que "cela peut se boire."

 

Springbank 10

Jeu plus léché, ce n'est pas le Barca mais il y a quelque chose de la Roumanie 1994 (#gheorgehagi). Fulgurances et patates en lucarne. Profil marin, sent le vin blanc et les huitres. Assez atypique. Comme un relent de pastis sec: anis horribilis, beaucoup de fruit mur, de l’orange. Plutôt délicat avec de la cardamome. Branlé!

En bouche c'est beaucoup plus rond et on n'est pas loin du tiki-taka. Il y a pas mal de sel aussi et une belle corpulence avec une vraie finale orangée qui s’ouvre. Un autre délire: Iodé, sarments du médoc, une belle longueur et un jus concentré. Un beau une-deux entre le sucré et le salé: largement au dessus du lot dans cette poule. Du citron à la fin de la finale. Crème pâtissière. La dernière note que tu gardes c’est du sucre avec un coté un peu fermier en toute fin. La terre et la mer.

 

hagi

Springbank/Hagi célebre sa qualification!

Les Résultats

 

Le Springbank 10 réalise un quasi sans-faute avec 29 points sur 30 possibles. Les erreurs de coaching de Talisker ne lui ont pas permis d'accéder de nouveau à la finale, mais la nouvelle expression de base, Talisker Skye, après avoir inquiété les juges avec un nez limite, s'est bien rattrapée dans le temps additionnel, elle récolte 23 points. Le Ledaig 10 dont le jeu bourrin n'est pas sans rappeler celui de l'Irlande du Nord ne s'en sort pas trop mal au final avec 20 points. Bon dernier, Ardmore Traditional Cask est le seul whisky de cette poule à faire chou blanc et, après trois branlées consécutives, va devoir rentrer au pays la queue entre les jambes (#ardaturan)!

 

Revivez le premier groupe (Speyside) ici, le deuxième (Highlands) , et Islay ici. On se retrouve lundi pour la finale!

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.