Avec Spìos, Glenmorangie prend un rye

Depuis 9 ans, au mois de janvier, Glenmorangie livre un nouvel opus de sa gamme Private Edition. 9 ans que le Dr Bill Lumsden, le master distiller, se remue les méninges pour nous créer un whisky original en édition limitée. Cette année ce bon vieux Dr Bill, s'est mis un gros rye pour créer Spìos, un whisky sans mention d'âge entièrement vieilli en ex fûts de (Blanche du Guatemala) rye américain et embouteillé à 46%. Glenmorangie est réputée pour son travail innovant sur les fûts et s'est depuis longtemps spécialisée dans les doubles maturations. La maison avait marqué les esprits avec Nectar d'Or, son single malt vieilli en fûts de Sauternes aux saveurs soufrées. La gamme Private Edition a vu passer tous les types de futs, madeira pour le Bacalata (2017), olorosso pour le Lasanta (2016) ou chêne neuf américain pour le Ealanta (2013). Sur ce coup Glenmorangie ne fait pas figure de pionnier, on se souvient que Johnnie Walker avait tenté l'expérience du finish en fûts de rye pour son Select Casks sorti en 2015. Pourtant le Dr Bill va encore plus loin avec cette fois un vieillissement intégral. Pour ce whisky il a souhaité combiner la douceur du distillat Glenmorangie avec la puissance aromatique du rye et ses notes épicées. Voyons voir ce que ça donne.

Glenmorangie Spìos, 46%

Au nez on retrouve la douceur fruitée du Glenmo Original, cela dit c'est tout de même plus intense, le toffee et les clous de girofle lui donnent un coup de kick. c'est assez riche sans être d'une complexité folle, après quelques minutes le bazar devient assez herbacé. C'est plaisant. En bouche on retrouve évidemment l'influence du fût de rye qui apporte sa dose d'épices, cannelle et clous de girofle se tirent la bourre mais on reste dans l'univers Glenmo avec des notes de fruits du genre banane encore verte. Plus on le laisse traîner dans le verre plus les fruits sont présents. Bill Lumsden semble avoir réussi son pari, ce Spìos est marqué par l'esprit doux et fruité du Glenmo avec un kick d'épices en plus. La finale est moyennement longue, elle est marquée par le menthol pas mental comme souvent dans le rye whiskey. 

Au final c'est un whisky assez original, le fut apporte sa dose d'épices sans dénaturer l'esprit Glenmorangie. On se dit que quitte à tenter le fut de rye, ce whisky aurait mérité d'être un peu plus extravagant, comme souvent avec cette distillerie on reste sur un whisky assez souple qui conviendra à l'apéro sans heurter les palais sensibles. Ce Spìos est une porte d'entrée vers l'univers du rye, un bon moyen de tâter de l'épice sans se cramer la glotte. 

Note : BBB+    Prix : 85€

 

 

 Spìos Toronto Cocktail

 

Dans l'univers du bar américain le rye est un ingrédient clé, on peut donc tenter de le remplacer par ce Spìos dans un twist de Old Fashioned. Alors ok à 85 boules la bouteille on comprendra aisément que vous hésitiez à y mettre des glaçons mais le résultat est assez satisfaisant.

Ingrédients:

6cl de Glenmorangie Spìos

0.75 cl de Fernet Branca

0.75 cl de sirop d'érable

2 dashs d''Angostura bitters

1 zeste d'orange

Méthode:

Verser tous les ingrédients dans un verre à mélange rempli de glaçons, remuez avec ce qui vous tombe sous la main pendant une vingtaine de secondes, filtrez dans un verre rocks et ajouter des glaçons en masse. Exprimer un zeste d'orange. 

Cheers !

 

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.