The bitter Truth cocktail bitters traveler's set.

Les bitters dans les cocktails sont un peu ce qu'est le sel à la cuisine, un truc dont on peut se passer dans certaines recettes mais qui relève d'une absolue nécessité dans bien des cas. Imaginez un peu un old fashioned sans Angostura ou un sazerac sans Peychaud's, oui imaginez la tristesse qui se lit sur le visage du dipsomane à qui on aurait servi un bourbon au sirop de sucre, car oui, un old fashioned sans angostura c'est un bourbon au sirop de sucre et ça ne fait rêver personne.

L'amateur de cocktail se contentera généralement de deux bitters différents, un angostura aromatic bitter et un bitter orange (en prenant soin, contrairement à moi, d'éviter d'acheter celui de Fee brother's qui est bien trop chimique). Ceux qui voudront aller plus loin et se lancer dans des cocktails plus techniques finiront par avoir besoin d'autres flacons. C'est ici que les choses se corsent car on trouve aujourd'hui plusieurs dizaines de bitters aux saveurs différentes (rhubarbe, salsepareille, pamplemouse, vanille, etc...) qui sont conditionnés dans des bouteilles de 10 ou 15 cl et dont le prix varie entre 12 et 40€, la plupart coutant autour de 20€. Cette somme n'est pas négligeable si l'on considère que vous n'utiliserez cette bouteille que très rarement et que vous n'en utiliserez que quelques gouttes à chaque fois.

the bitter truth cocktail bitters

La bonne nouvelle c'est que la marque The Bitter Truth propose un boitier composé de 5 bitters différents conditionnés dans des fioles de 2 cl. Ce petit format vous évitera de laisser des bouteilles trop grandes prendre la poussière pendant des années.

Il contient:

  • Old time aromatic bitters (39°): grosse amertume et des notes de cannelle, cardamome et clou de girofle. Il est un excellent substitut à l'angostura dans un Manhattan.
  • Jerry Thomas' own decanter bitter (30°) : Des notes acidulés d'écorce d'agrume et une belle présence du clou de girofle. C'est celui qui se rapproche le plus de l'angostura aromatic bitters. Du coup il marche du tonnerre dans un old fashioned.
  • Orange bitters (39°): l'orange est ici épicé à la noix de muscade. Il est excellent dans un Martinez (mon cocktail préféré). Dans un verre à mélange: 3cl de gin, 6cl de vermouth rouge, 1 cuillère de bar de liqueur de marasquin, 2 dashes de bitters orange. Mélanger à la cuillère avec des glaçons puis servir sans glace dans un verre à martini.
  • Creole bitters (39°): un bitter anisé avec une touche de fenouil, c'est une excellente alternative au célèbre Peychaud's et il sera donc parfait dans un Sazerac.
  • Celery bitters (44°): le bitters le plus original de ce boitier. Inutile de préciser qu'il est au .....céleri. Vous trouverez plus bas une recette créée par Dave Shenaut dans laquelle le celery bitters exprime tous ses arômes.

Ce coffret est disponible sur le site bitters.com au prix de 17€ (hors frais de port)

ephemeral cocktail

Ephemeral

Dans un verre à mélange rempli aux deux tiers de glaçons, versez:

  • 4,5 cl de gin old tom
  • 3 cl de Dolin blanc
  • 1 cuillère à mélange de St-Germain (liqueur de sureau)
  • 3 dashes de celery bitters

Mélangez patiemment à la cuillère et double filtrez dans un verre à martini. Garnissez avec un zeste de pamplemousse.

Enjoy!

2 comments

    • whiskyleaks 16 juin, 2014 at 22:11 Répondre

      Oui en effet, je ne que connais que le grapefruit bitters chez Scrappy’s mais il est tout à fait recommandable.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.