The Glenlivet: guardian's chapter

The glenlivet est souvent considéré comme le single malt qui a tout démarré. Il faut dire que même si la distillerie n'est pas la plus ancienne d'Ecosse, elle a tout de même commencé à produire des single malt de qualité dès 1824. Aujourd'hui la marque appartient au groupe Pernod Ricard et the Glenlivet est le deuxième single malt le plus vendu au monde derrière Glenfiddich.

Image-of-Distillery-01

Etant donné sa position sur le marché, la marque à les moyens de mettre le paquet sur la communication. Pour cela Glenlivet a organisé une tournée mondiale de ses ambassadeurs afin de faire élire la prochaine édition limitée.

On était donc invité au Sherry Butt, le temple du whisky à Paris, pour déguster les trois nouvelles créations de la marque. Ces expressions, (trop?) sobrement appelées "classic" "revival" et "exotic" ne portent pas de mention d'âge et tirent toutes 48,7°. A ce propos on ferait bien de s'habituer aux whiskies sans mention d'âge car avec la demande grandissante de single malt dans les pays émergents et le niveau historiquement bas des stocks de vieux whiskies dans les distilleries, on risque de ne trouver plus que ça....

au sherry butt on ne déconne pas avec le whisky

au sherry butt on ne déconne pas avec le whisky

La dégustation

Classic: un nez dominé par le carambar, en bouche on trouve des arômes de crème brulée. La finale est beaucoup trop courte et l'ensemble manque cruellement de structure en bouche. C'est assez décevant....

Revival: Cette expression est beaucoup plus fruitée avec un nez qui évoque la poire, le miel et la vanille. On retrouve cette sensation en bouche avec des saveurs de pomme au four et de poire fraîche. La finale est longue et douce avec des notes de vanille.

Exotic: Avec un nom pareil il est assez évident que ce whisky se devait d'évoquer les épices. Le nez est très agréable, on pense au gingembre et à la banane flambée. En bouche on est surpris par l'omniprésence du chocolat noir amer. La finale est très longue et tire sur la réglisse.

Glenlivet-135_729-620x34

Il était assez facile d'éliminer le "classic" mais le choix concernant les deux dernières expressions était plus compliqué. Au final mon vote s'est porté sur la version "revival". Ce whisky s'est avéré facile et bien structuré. Le genre de truc qu'on peut boire à toute heure.

Une seule de ces créations sera sélectionnée à partir des votes émis lors de cette tournée. Elle sera commercialisée début 2014 à un tarif encore inconnu.

Leave a reply