Chichibu On the Way (58.7%, OB 2014): Primavera!

Chichibu On the Way

 

On vous avait parlé de la distillerie Japonaise Chichibu et de son propriétaire et maitre distillateur Ichiro Akuto il y a quelque temps. Comme Kilchoman sur Islay, Chichibu est devenu en quelques années l'un des acteurs incontournables du whisky japonais. Gouter les nouvelles productions de la distillerie nous permet de voir l'évolution et le vieillissement de son whisky d'une année sur l'autre, au fil des experimentations de l'alchimiste Ichiro. Nous goutons aujourd'hui le Chichibu On the Way, l'une des expressions mises sur le marché en 2014.

 

Œil : Doré

 

Nez : Un nez champêtre, a la fois fruité et floral, de jeune whisky tres bien fait. Le travail en amont fait par Ichiro paye et cela se sent. Miel, camomille et tilleul font chanter tout cela. Fruits du verger, citrons, yuzu, et peches sont au rendez vous. Comme une boite a tabac vide dans laquelle aurait trainé un cake aux fruits. Rappelle le printemps et la jeunesse de ces très vieux whiskies du Speyside que l’on adore : Convalmore, Banff…

 

Bouche : En cœur. C’est enivrant parce que c’est léger mais avec beaucoup de caractère. Le distillat et le malt transparaissent très clairement, notes de menthe, de citron vert et un peu de basilic, mais on est loin du Mojito façon Havana Club. Un petit quelque chose d’un rhum agricole quand même qui doit venir de ce mélange d’amertume et de sucre.

 

Finale : Assez longue. Sur des notes sucrées, de menthe et de citron vert encore. C’est assez rigolo.

 

Un véritable whisky de printemps qui, fidèle a la jeune tradition de Chichibu, laisse s'exprimer un distillat remarquable. Cette expression est la preuve que la distillerie d'Ichiro n'est plus seulement "On the Way" mais bel et bien arrivée a destination.

Avant de se quitter on se permet un petit plaisir bossa-novesque de circonstance: le genial "Primavera" par Claudette Soares (1965).

Note : A- (Cosmin Contra)

 

Prix : 130 euros (Bourgeoisie cosmopolite)

Leave a reply