Coupe du monde du whisky: Islands.

La Coupe du monde du whisky continue avec la poule des Islands. Les quatre concurrents insulaires nous viennent de tous les coins du pays. Au sud ouest Jura et Arran abritent les distilleries éponymes. Plus au nord sur la cote occidentale Talisker nous vient de la magnifique île de Skye. Highland Park vient d'un autre monde, c'est la distillerie la plus septentrionale d'Ecosse, elle est située à Kirkwall dans les îles Orcades où l'on s'imagine aisément croiser un drakkar viking manœuvrant autour d'un iceberg.

La première poule, celle des Highlands, s'est avérée particulièrement décevante, son niveau était digne de celui du groupe D de la coupe du monde 2006 (Mexique, Angola, Portugal, Iran). On y a vu des joueurs de seconde zone (Glengoyne) tacler des vieilles gloires (Oban) à la gorge. Le spectacle était triste, espérons que le niveau de jeu montera d'un cran pour le match des Islands.

islands

Présentation des candidats.

Une seule place en finale pour nos quatre candidats insulaires. A gauche du terrain, Jura Prophecy (OB NAS, 46°) est un candidat redoutable. Cette expression est réputée pour envoyer la grosse tourbe, elle ravira les amateurs de whisky au caractère bien trempé même si Jura est souvent considéré (à tort ou à raison) comme le parent pauvre d'Islay. A sa droite, Talisker (OB 10 ans, 45,8°) dispute son dernier match avant son remplacement prochain par un whisky sans mention d'âge (NAS: Non Age Statement). C'est le candidat le plus sérieux, whisky totem de bon nombre d'amateurs c'est un des meilleurs rapports qualité prix du marché. Son voisin fait figure d'outsider, Arran (OB 10 ans, 46°) n'est clairement pas le favori mais son élégance peut créer la surprise. Enfin le dernier concurrent a déja fait ses preuves, Highland Park (OB 12 ans, 40°) est le sparring partner préféré de Serge Valentin lors de ses dégustations. C'est une valeur sûre et il faudra certainement compter sur lui pour la qualification.

L'arbitre siffle le coup d'envoi, le match peut commencer.

Jura Prophecy

On attaque sur des odeurs de caillou mouillé, fumée, tourbe, cendrier, éponge humide et tabac froid. Une petite odeur de barbecue éteint qui a pris la flotte. Notes légèrement lactées. Café. Odeur d’étable et de merde de cheval. Un peu de sherry fatigué qui s’exprime à travers la selle de cheval. S’ouvre après un moment sur des notes de fruits. En bouche l'attaque est bien ronde. Consistance sirupeuse, plus fort en alcool. Chocolats et épices douces (paprika et poivre blanc), jambon blanc, sans doute le plus tourbé du lot. Chocolat amer Van Houten. On est déja au dessus du lot des highlands, le match commence sur de bonnes bases, fini le kick and rush, le jeu est plus léchée, Jura réussit même quelques jolis passements de jambe.

Talisker 10

Le nez le plus délicat. Tourbe légère et minérale, herbe fraîchement coupée et iode. Fruits de mer et huitres, ambiance marine. C'est prometteur. En bouche il y a un truc qui se passe. Grande homogénéité, oranges confites, réglisse tête de nègre, coté marin, tourbe et iode, assez terreux. Complexe et bien intégré. Sans conteste le meilleur du lot. Jura est K.O. debout, Talisker a réalisé un  grand match, incroyable toucher de balle, enchaînements fluides, c'est du très haut niveau !

Arran 10

Au nez on trouve des pêches en conserve, miel léger, quand le désert des tartares rencontre le rivage des syrtes #juliengracq. Il met du temps à venir. L'ensemble manque d’expressivité mais a la décence de ne pas puer. Emergence d’agrumes (citron et fraise) en le laissant reposer. En bouche l'attaque est vive et fruitée (citron, pêches, orange), sarments du médoc, crème pâtissière, intégration moyenne mais bonne personnalité en bouche. Vif et finale assez longue mais amère : le coté chocolat noir. Persistant en bouche. Le nez nous laissait craindre le pire mais la bouche rehausse le niveau. Arran n'égale pas les précédents même si c'est un honnête faire valoir.

Highland Park 12

Le nez est ultra décevant, on attaque sur du savon et un coté lacté et spongieux de fut de merde #boisflotté. En bouche il y a du gros bois, le gout de l’odeur au début mais qui laisse vite la place a des épices. Attaque assez fraiche et bonne homogénéité. Un peu de fumée. Chocolat en poudre Nesquik, pas beaucoup d’autres trucs à dire. Highland Park se révèle être l'adversaire le moins bien préparé, les choix tactiques et techniques de son entraîneur se sont avérés désastreux. Retour à la maison #knysna2010.

L'entraîneur d' Highland Park a encore fait les mauvais choix tactiques.

 

Les résultats.

Talisker a assumé son rang en terminant premier haut la main (30 points). Jura se place second avec 20 points tandis que Highland Park et Arran ferment la marche avec 11 points chacun. La qualification de Talisker n'est pas une grande surprise mais le triste match que nous a proposé Highland Park est plus étonnant. Jura a proposé des schémas de jeu intéressants alors qu'Arran n'a servi que de faire valoir. Dans l'ensemble cette poule s'est avérée beaucoup plus intéressante, le niveau y était largement supérieur à celle des Highlands.

Revivez ici la cérémonie d'ouverture et ici la poule des Highlands.

Leave a reply