Retour sur le whisky live

Le week-end dernier, on était invité au whisky live. Autant vous le dire tout de suite, on ne s'est pas pointé à la maison de la mutualité pour acheter du terrain. Non, le projet de la journée consistait à boire un maximum de whiskies hors de prix sans débourser un radis. Manifestement on n'était pas les seuls à ourdir le même plan. Dès l'ouverture, des hordes d'amateurs assoiffés se sont engouffrés dans les salles qui accueillaient les exposants et tout ce petit monde était parti pour une cuite mémorable. Certains essaieront de vous dire que cet évènement est parfait pour déguster des produits et échanger avec les représentants, ne les croyez pas. Whisky live c'est juste la cuite de luxe de l'année, le tout en plein après-midi. A partir de 15h le débit de parole de tout visiteur s'accélère, son teint vire invariablement au rouge et la foule commence à suer à grosses gouttes.

CameraZOOM-20130928144615054

Les exposants étaient nombreux cette année,tout le gratin des distilleries de renommée était présent.  On a beau eu chercher dans les coins et dans les toilettes, on n'a pas trouvé de stand bruichladdich. Sur le coup on s'est dit qu' un salon du whisky sans bruichladdich c'était un peu comme une mémère sans caniche avant d'oublier leur absence et de nous consacrer à notre plan de destruction neuronal . L’espace d’exposition consacré au whisky était  divisé en 3 salles. Dans la principale on retrouvait les grandes nations du whisky (écosse/Irlande/japon ainsi que quelques bourbons et rye. Les deux autres espaces étaient dédiés respectivement aux whiskies de négociants ( gordon macphail, lmdw….) et aux whiskies du monde (Taïwan, France, Suède, Italie, Inde…).

Sur cette édition les distilleries japonaises et taïwanaises avaient mis le paquet. Les deux plus grands stands du salon étaient ceux de Nikka et de Kavalan. A croire que le whisky d'extrême orient cherche à s'imposer chez nous.

CameraZOOM-20130928144646443

Le sous-sol, immense et largement moins encombré, était entièrement consacré aux spiritueux et liqueurs. On y découvrait donc en vrac du cognac, des tequilas, du mezcal, pisco, gin, vodka, rhum,vermouth, bitters, calvados, soshu. Bref, toute la fine équipe de l’amateur de cocktail. On a beaucoup aimé cet espace, les assoiffés de whisky  ne s'y aventuraient pas. On avait donc les stands rien que pour nous et on en a profité pour goûter tout un tas de nouveautés.

En six heures, on a du réussir à gouter une bonne vingtaine de whiskies et au moins autant de spiritueux. Nos papilles étaient dans un état déplorable mais notre enthousiasme était intact. Malgré toute notre bonne volonté, on n a pas eu le temps de tester tout ce qu'on voulait. On aurait bien aimé  faire un tour chez Mackmyra, Puni et Amrut mais il fallait  bien faire des choix.

Au final le Whisky live est à l'amateur de gnôle ce qu'est le pèlerinage à la Mecque pour un musulman, un  passage obligatoire qu'on raconte à ses amis la larme à l’œil.

On vous livre ici notre sélection pour cette édition 2013:

20130928_140928CameraZOOM-20130928153141429

Whiskies

  • Kariuzawa 31 ans : Ce n’est pas tous les jours qu’un whisky à 365 euros vous est proposé, comme ça, gratos avec le sourire. Une merveille.
  • Miyagikyo 10 ans : Largement supérieur au Yoichi 10. Beaucoup plus caractériel. Ce japonais est mal élevé et ce n’est pas pour nous déplaire.
  • Hakkushu sherry cask : introuvable, édition ultra limitée, c’est riche, c’est intense, c’est bon.
  • Glenfarclas family cask 93 : La claque écossaise de la journée. Formidable. Il faut aimer le cask strengh.
  • Kavalan solist sherry cask : Comment dire, c’est tanique et surpuissant. Ils sont fous ces taiwanais.
  • Imperial Gordon & Macphail 95 : Pour être honnête on ne sait plus pourquoi il nous avait plu mais sur le coup on avait adoré.

CameraZOOM-20130928174040125 CameraZOOM-20130928180247183

Spiritueux :

  • Tequila Ocho: on aimait déjà la calle 23 mais là au-dessus c’est le soleil.
  • Vodka Chase islay: de la vodka goût Laphroaig, Duncan MacLeod doit se retourner dans sa tombe.
  • Vodka Chase smoked: du saumon fumé liquide, je sais ça ne fait pas rêver, mais c’est bon, juré !
  • Chase edelflower & Vestal Amber edelflowoer : deux substituts au saint germain pour quelques euros de moins.
  • Dorda chocolate liqueur (Chopin): du chocolat liquide, ne pas donner aux enfants pour le gouter. Parfaitement équilibré.
  • Vermouth Riserva carlo alberto: un sweet vermouth d’une grande richesse aromatique.
  • Vermouth del professore: attention tuerie, ne l’essayez pas où vous ne pourrez plus vous en passer.
  • Vodka Vestal: La pologne en bouteille.
  • Domaine de canton: la liqueur de gingembre dans une jolie bouteille.

J.V. et P.Y.V.

Leave a reply