Old Pulteney 1989 Vintage (46%, OB 2015): Le Whisky Mode d'Emploi!

old-pulteney-1989

 

Élu meilleur single malt du monde aux World Whisky Awards 2016, le Old Pulteney 1989 a quand même eu le bon goût de ne pas être japonais, ce qui nous a permis de le gouter sans avoir à lâcher un bras... Malgré cette récompense honorable, le pauvre semble aujourd'hui un peu perdu dans le sac sans fond des whiskies "champions du monde" et ce malgré de nombreuses notes de dégustation élogieuses.

Old Pulteney qui est un peu le parent pauvre des malts côtiers des highlands du nord, pris en sandwich entre l'insupportable Glenmorangie et l'austère Clynelish-Brora, s'est récemment fait siffler le titre de distillerie la plus au nord d'Écosse par l'assez moisi nouveau-venu Wolfburn. Pour remettre les pendules à l'heure, et remiser les considérations géographiques de bas étage au placard, Old Pulteney a décidé d'envoyer du lourd avec ce 26 ans millésime 1989, légèrement tourbé et vieilli en futs de bourbon. Un malt léger mais au caractère affirmé et fidèle à l'image de la distillerie. Voyons ce que donne ce champion du monde!

Oeil: Doré

Nez: Complexe et suave, une invitation à la débauche. Notes sucrées et florale: miel, pâquerettes et amandes. Un poil citronné avec un substrat de fumée, peau d'abricot et de pêche. Crème pâtissière et céréales: le respect du grain!

Bouche: La tourbe est présente dès le départ mais se garde bien de trop en faire. Malt et céréales puis petite amertume et grosse ambiance de crème pâtissière, frangipane et autres bordels du genre. Vanille et amandes encore, le fût de bourbon s'exprime. Évolue plus sur le fruit avec de l'agrume, de la pêche et, ô surprise du tropical genre mangue séchée. On dirait presque un Irlandais tourbé comme le superbe Irish 1991 embouteillé par Auld Alliance!

Finale: Longue, minérale et salée. Pousse sur le pamplemousse et autres agrumes.

Un Old Pulteney assez classe et complexe. On peut dire qu'ils ne se sont pas moqués, l'essai est transformé! Ce n'est sans doute pas le meilleur whisky du monde (un titre à la con qui ne veut absolument rien dire #lol) mais plutôt un jus qui nous donne un idée de ce que peut être excellent whisky moderne: un bon distillat, de gros fûts de bourbon, et assemblage parfaitement calibré. On a déjà bu du matos plus complexe mais on s'en mettrait bien un verre tous les jours sans se faire prier. Cet Old Pulteney 1989 est aussi facile et agréable qu'un roman de Georges Perec: whisky mode d'emploi.

Note: A+ (Georges Perec)

Prix: entre 200 et 300 balles (Baron du pétrole de la mer du Nord)

Leave a reply